1 août 2010 7 01 /08 /août /2010 20:36

    J'ai donc enfin vu Inception hier soir. Ce film, avec Leonardo DiCaprio, qui provoque le buzz un peu partout est, il est vrai, excellent et purement jouissif. C'est un très bon labyrinthe à la Christopher Nolan, très prenant, dont je vais essayer d'expliquer ma version des faits. Les explications viendront après une brève critique qui peut éventuellement être lue par ceux qui n'ont pas vu le film (bien que je n'en voie pas l'intérêt).

     Attention, cet article tente d'expliquer le déroulement du film dans les détails, notamment la fin, il est donc destiné aux personnes l'ayant vu.
 

Indice Spoiler :  Spoiler3

 

inception8

 

-> Lire la suite...

    Tout d'abord, je tiens à dire que je n'ai vu le film qu'une seule fois. Cependant, hier soir, j'avais tellement envie de le comprendre et d'en démêler tous les noeuds que je n'ai pas pu m'empêcher de chercher des réponses à toutes mes questions. Et là, j'avais vraiment besoin de tout étaler et de tout détailler pour m'y retrouver. Excusez-moi, donc, si je me suis trompé (cependant, certains passages semblent poser des problèmes à tout le monde, puisque les avis des spectateurs divergent et se contredisent même souvent).


        [ Mise à jour : j'ai vu Inception une deuxième fois, c'est véritablement un chef d'oeuvre. ]



     | 1. La critique |

 

     Avec Christopher Nolan, je m'attendais vraiment à un scénario très complexe de ce genre, et à une réussite inévitable. Après Le Prestige et Memento, deux superbes labyrinthes sortis tout droit de son imagination, ce film est dans la parfaite lignée.

    Cependant, j'ai trouvé le premier tiers du film légèrement barbant. Si bien que j'ai commencé à stresser, à me demander quand l'action allait commencer. Comme le film dure presque 2h30, je ne me suis pas trop inquiété, mais ça m'a quand même foutu un premier coup. [EDIT au 2e visionnage : je ne sais pas pourquoi j'ai trouvé le début du film barbant la première fois, il est au contraire nécessaire et passionnant, superbe de précision]. Heureusement, toute l'intrigue sur l'Inception elle-même avec les différentes missions, fonctionnant par paliers, est absolument sublime, passionnante et jubilatoire. Encore une fois Nolan nous montre son savoir-faire en termes d'images, bien que selon moi, il ait encore un peu de mal avec les dialogues, pas toujours très réalistes. Mais il faut avouer que dans la petite bourgade paumée où je vis, le cinéma ne propose pas de films en VOST, ce qui est un peu ennuyeux et renforce l'aspect moyen de certaines répliques. [EDIT au 2e visionnage : en VOST, le film gagne amplement de la valeur et les dialogues deviennent plus crédibles et plus captivants.] D'autant que le doublage de Leonardo Di Caprio a été changé, ce qui pour moi est un total manque de respect envers les spectateurs. On a connu Di Caprio avec une voix pendant 13 ans. Et là, on ne sait pas bien pourquoi (un quelconque caprice provenu d'on ne sait où ?), c'est un nouveau doubleur. De quoi agacer sachant que l'une des bandes-annonces, elle, était bien doublée par notre Damien Witecka préféré. Ainsi, la voix de DiCaprio a légèrement mûri, et on n'a pas le droit aux petites crises de colère dans les aigus qui le caractérisaient. Décevant. Autre déception : les scènes de mitraille un peu trop longues. Mais on ne peut pas trop lui en vouloir ! En effet, comme le film joue avec le temps, certains "niveaux" du rêve doivent paraître beaucoup plus longs que d'autres. Ainsi, pendant que la camionnette chute depuis le pont, il se passe dans le niveau -3 (l'hôpital enneigé) beaucoup de choses ! Et pour renforcer le fait que certains niveaux se déroulent dans un laps de temps plus long, il a bien fallu meubler. [EDIT au 2e visionnage : WTF ? Etais-je mentalement anesthésié en voyant le film au cinéma ? Les scènes de mitraille sont au contraire discrètes et peu abondantes].


Incepcd

     Outre ceci, je disais donc que les images étaient magnifiques. En particulier  deux scènes avec des ralentis époustouflants. La première, c'est lorsque Arthur pousse Cobb, endormi sur sa chaise, dans un bain rempli d'eau. Le ralenti magnifique nous offre vraiment une scène de qualité, que j'adore dans ce genre de films. Et comme je suis friand des "méga-ralentis", que dire que toute cette sublime chute de la camionnette depuis le pont ? La scène est découpée pour qu'on la voie régulièrement pendant le film, par étapes, afin de savoir où on se situe dans la narration. Et l'entrée du van dans l'eau, toujours au ralenti, avec tous les personnages endormis, est d'une beauté incroyable (j'avais déjà remarqué la scène dans la bande-annonce et je m'étais dit qu'elle s'annonçait comme belle et anthologique). Enfin, les effets spéciaux sont très impressionnants, notamment lorsque Arthur se bat dans un hôtel en apesanteur (ce qui n'est pas sans rappeler Matrix) ou encore lorsque Ariane fait le test de son premier rêve et retourne complètement la ville sur elle-même. Dans la salle de cinéma, on en prend vraiment plein la vue.

     Deuxièmement, le scénario est d'une intelligence qui continue de faire honneur aux films de Nolan. Quand on sait qu'il a passé 10 ans à élaborer cette histoire, ça n'est pas étonnant. Il utilise des concepts vraiment très bien foutus, bien expliqués et bien ficelés. Un principe de poupées russes, où les rêves s'emboîtent (chaque personnage rêvant qu'il rêve), et où Nolan fixe les règles avec précision et logique. Ainsi, on arrive à un système de rêves par "niveaux". J'expliquerai le principe de ces niveaux plus bas (si j'y parviens).

     Enfin, les acteurs sont talentueux, géniaux. Leonardo, fidèle à lui-même. Et les actrices aussi. J'ai enfin découvert Ellen Page que je ne connaissais presque pas, et j'ai pu apprécier Marion Cotillard qui habituellement me laisse une impression moyenne. Une Marion Cotillard terrfiante, touchante, et pleine de talent.

inception7


      | 2. Les explications |

 

      | A. Les règles de l'inception |


     Rappelons brièvement toutes les règles définies par Nolan pour faire ce film, et expliquées par Cobb dans le film. Elles sont importantes car sans elles, on n'y comprendrait rien. Mais certaines d'entres elles semblent assez floues, notamment au niveau des limbes, ce qui implique de nombreuses discussions sur le web en ce moment. Voici comment je les interprète.

     Tout d'abord, lorsqu'on entre dans le rêve de quelqu'un pour lui subtiliser une information, ou pour lui appliquer une inception, son subconscient sert de mécanisme de défense. Il est généralement peu agressif si on ne modifie pas le rêve en question. Cependant, certaines personnes se sont entraînées et bénéficient d'une sécurité assez développée. C'est pourquoi, lorsque Cobb et son équipe s'introduisent dans le cerveau de Fischer, ils se font attaquer directement et doivent donc faire croire à Fischer que les rôles sont en fait inversés (que ce sont eux qui le protègent et que c'est sa police de sécurité qui tente de le voler).

     Ensuite, il y a le problème du réveil. On a deux situations possibles : soit le sommeil était naturel, (ou provoqué par la machine) et dans ce cas, trois possibilités pour se réveiller. La première, c'est de mourir. Elle provoque automatiquement un réveil dans le niveau supérieur (s'ils sont dans le premier niveau, ils se réveillent donc dans la réalité). Deuxièmement, ils peuvent, au sein de leur rêve, faire une longue chute. C'est ce qu'ils expliquent lorsqu'ils réveillent Arthur en faisant basculer sa chaise. Troisièmement, c'est de provoquer au niveau supérieur une "secousse" ou "décharge" permettant d'éveiller la personne en question. Ceci paraît logique : si vous dormez et qu'on vous projette contre un mur, vous vous réveillez (j'espère). Deuxième situation possible : le sommeil a été provoqué par un composé chimique (un sédatif puissant, un somnifère). Dans ce cas, vous ne devez pas mourir avant que le sédatif ne cesse de faire effet. Il paraît en effet logique qu'on ne puisse pas se réveiller si le sédatif est encore dans notre corps. Si vous mourez, vous vous retrouverez alors dans les limbes, un endroit composé de "subconscient à l'état brut".

     Puis, parlons du temps. Pour pratiquer une inception efficace, il faut aller au plus profond du rêve de quelqu'un, c'est-à-dire qu'il faut plonger dans une succession de niveaux de rêves. Encore une fois, Nolan a été intelligent en incorporant à son scénario des divergences de temps. De plus, il les a parfaitement mises en scène puisqu'on comprend toujours entièrement les événements de façon chronologique. Et pour appuyer la beauté du principe, ce phénomène est ultra-logique et intuitif car il paraît évident que lorqu'on rêve, le temps passe plus vite (il arrive qu'en à peine 30 minutes, on rêve d'une journée entière). Ce principe en induit un autre encore plus fort : si on rêve que l'on rêve, le temps passe encore beaucoup plus vite. Ce qui nous offre donc, avec la série des 4 rêves emboîtés, le superbe ralenti sur la camionnette dont je parlais tout à l'heure.

     Enfin, il faut planifier les différents niveaux avant de les visiter. C'est pour ceci que Ariane, le personnage joué par Ellen Page, a été recrutée : pour construire les 3 niveaux qu'ils vont utiliser (le van, l'hôtel, et la forteresse enneigée). Ce n'est pas expliqué clairement dans le film, mais je pars du principe que si on s'endort dans le dernier niveau de notre plan (en l'occurence ici, le 3e), on atterrira dans les limbes. Ca me paraît logique (en effet, où va-t-on sinon ?) et ça semble correspondre avec la narration du film.


      | B. Les niveaux |

      Maintenant que toutes les règles du rêve sont posées (Cobb les explique pendant la première partie du film, c'est ça qui donne certainement une impression de longueur...), on peut passer aux explications. Que se passe-t-il exactement dans ce film et comment se déroule l'inception ? En fait, elle fait intervenir 3 à 4 rêves emboîtés, ce qui nous ramène à un système de poupées russes. Voici ma vision de la chose, que j'ai tenté d'illustrer pas-à-pas de façon détaillée (ces images ont été créées par moi, j'y ai passé beaucoup de temps donc merci de le signaler si jamais vous les réutilisez, ça serait sympa...) :

     Note : dans ces détails, j'avais fait une erreur en mélangeant des événements des niveaux -1 et -2. C'est corrigé.  Merci à Lonezolf pour la rectification !

Inception-niveau0Inception-niveau----1Inception-niveau---2Inception-niveau---3Inception-niveau---4




      | C. Le parcours des personnages |

      Afin d'expliquer un peu mieux ces niveaux, je vais finir par essayer d'expliquer ce qui arrive à chaque personnage pendant le film de façon détaillée. Ainsi, j'aurai conclu cet article.

inception ver8      Mall (Marion Cotillard)

      C'est la femme de Cobb. Elle est décédée dans le monde réel. Cependant, elle continue de hanter Cobb dans ses rêves, au point de compromettre chacune de ses missions pendant cette inception.  Avec Cobb, ils avaient fait de nombreuses expériences d'emboîtements de rêves, allant jusqu'au plus profond : les limbes. Ensemble, ils ont donc affronté ce monde loin de toute réalité, sombre, et duquel on n'est pas certain de revenir. Comme le temps y passe beaucoup moins vite, ils y ont vécu alors une vie toute entière, pendant 50 ans. Ils ont vieilli ensemble, seuls, dans un monde qu'ils ont mis des années à construire. Une réelle histoire d'amour pas comme les autres. Devenus vieux, ils ont alors décidé de revenir à la réalité en se tuant : ils ont attendus sagement sur les rails d'un train. Revenus à la réalité, Mall réagit bizarrement. Elle a certainement mûri, puisqu'ils ont littéralement passé une vie entière dans les limbes. On apprend plus tard que si Cobb a une telle connaissance de l'inception, c'est parce qu'il l'a testée sur Mall. Pendant leurs 50 années, au plus profond du rêve, il a modifié la toupie de Mall, et lui a inculqué l'idée que le monde qu'elle croyait réel ne l'était pas. Un test qui lui vaudra d'énormes remords pendant toute sa vie. En effet, Mall agit bizarrement parce qu'elle est maintenant convaincue de ne pas vivre dans le monde réel. Croyant être dans un autre rêve, elle décide de se suicider pour remonter vers la réalité. Ceci nous offre une scène intense en émotion (l'une des seules du film, ce qui est dommage) avec un DiCaprio très poignant. Depuis, Cobb est hanté par la projection de Mall qui tente de le faire échouer (tuant ses coéquipiers) afin qu'il la rejoigne dans les limbes pour vivre avec elle éternellement. Marion Cotillard est vraiment dans un rôle angoissant, elle joue à la perfection.



Inception-Poster-2-404x600     Dom Cobb (Leonardo Di Caprio)

     Cobb est donc le mari de Mall. Expert en inception et extraction, il connaît tout sur les rêves et leurs règles. Ce qui lui permet d'échaffauder un plan parfait pour pratiquer une inception sur Fischer. Dans la réalité, il engage Ariane pour créer les trois niveaux de rêves dans lesquels ils vont évoluer et creuser afin de gagner la confiance de Fischer et lui inculquer l'idée qu'il ne doit pas prendre la relève de son père. Dans le niveau -1, rien de particulier le concernant, si ce n'est qu'il finira par mourir dans le van à la fin. Au niveau -2, il se fait donc passer pour Mr Charles et parvient à persuader Fischer de les suivre. Au niveau -3, il échoue, incapable de tuer Mall dans les temps, qui tue Fischer avant qu'il n'ait pu être incepté. Alors qu'il croit avoir tout perdu, Ariane propose de descendre encore d'un niveau, dans les limbes, afin de récupérer Fischer. Au niveau -4, il doit encore faire face à Mall et lui promet de rester avec elle si elle relâche Fischer, ce qu'elle fait. Puis il rompt sa promesse. Mall tente de l'aguicher avec le souvenir de ses enfants, mais il refuse de les regarder, sachant pertinemment qu'il est dans une fausse réalité et que ce ne sont que des projections de ses enfants, qui l'attendent dans le monde réel. "Heureusement", pendant ce temps-là, Cobb meurt dans le niveau -1, où il coule et se noie dans le van. En mourant, comme il est encore sous sédatif, il est projeté une nouvelle fois dans les limbes réinitialisées, loin de Mall qui est toujours quelque part. Ainsi, il est recueilli par Saito, qui est maintenant vieux (car il est mort dans le niveau -3 bien avant la noyade de Cobb dans le van). Il lui explique qu'il doit revenir à la réalité. Saito tue Cobb. Comme tout le monde s'est déjà réveillé et est sorti du van depuis longtemps, leurs rêves n'existent plus. Cobb remonte donc directement dans la réalité avec les autres. Enfin de retour chez lui, il est accueilli par Miles qui le mène chez lui. Il retrouve enfin ses enfants, et voit leur visage qu'il avait oublié. Tout finit bien pour lui. Leonardo DiCaprio est excellent de bout en bout.



Inception-Poster-4-404x600     Fischer (Cillian Murphy)

     Fischer est le successeur désigné de l'entreprise que dirigeait son père. Maintenant que son père est mort, Saito demande à Cobb, en échange de son retour aux USA, de pratiquer une inception sur Fischer afin que germe dans son esprit l'idée de démanteler l'entreprise familiale. Tout d'abord, il se laisse convaincre par Cobb qu'il doit les suivre pour échapper à des extracteurs (qui n'en sont pas). Le personnage est berné d'un bout à l'autre de la mission. Il est forcé de donner 6 chiffres au hasard, issus de son inconscient, qui seront réutilisés plus tard par l'équipe. Au niveau -2, on lui fait croire que son oncle est un traître qui souhaite prendre la place de son père et qui veut les codes de son coffre. Pour vérifier que Browning a bien trahi son père, il entre dans le rêve de son oncle (qui est en fait Eames). Il continue alors de suivre Cobb. Au niveau -3, il meurt, abattu par Mall (ce n'est pas une mort à proprement parler, il est juste envoyé dans les limbes, car il est encore sous sédatif dans la réalité). Cobb et Ariane viennent donc le chercher. Lorsque Eames entend la musique d'Edith Piaf,  il les prévient qu'il ne reste plus beaucoup de temps en défibrilisant Fischer. Ceci provoque des éclairs dans les limbes, et Ariane pousse donc Fischer du haut de l'immeuble. Sa chute vertigineuse provoque son retour au niveau -3. Il va donc enfin pouvoir entrer dans la salle où est son père, qui lui dit qu'il ne souhaitait pas que Fischer prenne les rênes de son entreprise, qu'il peut suivre sa propre voie. L'inception est réalisée : l'entreprise familiale est démantelée. Arthur envoie les décharges dans l'ascenseur, le réveillant ainsi. Dans la foulée, le van touche l'eau et il se réveille dans le niveau -1. Il n'a plus qu'à attendre que le sédatif cesse son effet, afin de revenir dans la réalité avec une nouvelle idée dans la tête.


     Ariane (Ellen Page)Inception-Poster1-404x600

     Ariane est l'architecte, recrutée par Cobb pour créer et élaborer les 3 niveaux-labyrinthes qu'ils devront parcourir pour réaliser l'inception. C'est son rôle principal et elle n'intervient pas beaucoup dans les niveaux -1 et -2. Au niveau -3, alors que Fischer vient de mourir, elle a l'idée de continuer de creuser, une fois de plus, afin d'aller dans les limbes et de ramener Fischer pour terminer l'inception. Elle s'endort donc avec Cobb et ils partent pour les limbes. Cobb lui montre alors le monde qu'il a construit avec sa femme Mall, qui détient maintenant Fischer. Arrivés dans la maison de Mall, ils récupèrent Fischer. Alertée par les éclairs lancés par Eames, Ariane pousse Fischer dans le vide. Puis, juste à temps, elle saute elle aussi. Sa chute la ramène au niveau -3. Au moment exact où elle arrive, la décharge de l'ascenseur la renvoie au niveau -2. Au même moment, le van touche l'eau et elle remonte au niveau -1 avec les autres. Puis elle attend la fin des effets du sédatif pour revenir dans la réalité.






 Inception-Poster-3-404x600    Eames (Tom Hardy)

     Eames est le faussaire. C'est lui qui prend l'identité, l'apparence, l'attitude et les gestes de l'oncle de Fischer, Browning, afin de lui faire croire que c'est un traître et qu'il doit continuer à les suivre dans le rêve de son oncle. Il a un rôle important également dans le niveau -3 (qui est donc son propre rêve), où il est chargé de faire exploser l'hôpital. Très honnêtement, je n'ai pas saisi l'importance de tout faire exploser et je crois que ça n'a pas influencé le fait qu'ils se réveillent ou non dans l'un des niveaux. En effet, Ariane et Fischer reviennent au niveau -3 par leur chute de l'immeuble, et tout le monde remonte au niveau -2 grâce à la propulsion de l'ascenseur. Si quelqu'un peut m'expliquer ça, je suis preneur. Eames est donc particulièrement chargé de détruire les ennemis (la sécurité issue du subconscient de Fischer). Enfin, il aura un rôle décisif à la fin. Dès qu'il entend la musique d'Edith Piaf résonner, il envoie des électrochocs sur le corps de Fischer, créant des éclairs dans les limbes, un signal d'alerte pour leur dire de revenir au plus vite. Revenu dans  le niveau -1 de la même façon que Ariane, il parle avec Fischer, qui croit qu'il est son oncle Browning. On a alors un beau plan où l'oncle se transforme en Eames.

     Note - Pour l'explosion de la forteresse, théorie fort plausible d'Hélène :

     En fait, ils font exploser l'hôpital afin de détruire tout, pour que Fischer ne puisse plus jamais y revenir. Car on ne sait jamais : si Fischer se met à rêver et se retrouve encore dans le niveau -3, il risque de retoucher à tout et d'annuler l'inception. Ainsi, en explosant tout, ils sont certains qu'il n'y reviendra pas.





Inception-Poster-5-404x600     Arthur (Joseph Gordon-Levitt)

     Arthur est l'un des éléments les plus importants de l'équipe. Son rôle principal se situe au niveau -2, dans l'hôtel. Il est chargé d'effectuer des décharges sur les corps de tous ses coéquipiers afin qu'ils puissent se réveiller dans le niveau -2. Ceci lui causera des problèmes. Premièrement, parce qu'il est poursuivi par le subconscient de Fischer qui essaie tant bien que mal de protéger ce dernier. Ce qui nous offre de belles scènes de combat en apesanteur lorsque la camionnette fait un tonneau. Deuxièmement, justement, c'est l'apesanteur qui lui pose un problème. En effet, et il le dit bien à Ariane avant qu'elle ne passe au niveau inférieur, il ne peut pas provoquer de secousse tant qu'il n'y a pas de pesanteur. Cependant, il va trouver un moyen ingénieux de régler ce problème avec l'ascenseur. Grâce à lui, tout le monde peut donc remonter au niveau -2. Puis, il revient avec les autres au niveau -1 grâce au contact du van avec l'eau. Joseph Gordon-Levitt est vraiment excellent dans son rôle.





Inception-Poster-7-404x600     Saito (Ken Watanabe)

     Finissons cet article par Saito, l'homme à l'origine de tout ceci. Le seul moyen pour Cobb de revoir ses enfants est de convaincre Saito de retirer toutes les charges d'accusation de meurtre qui pèsent sur lui, ainsi que son passé illégal d'extracteur. Car c'est Saito qui a les pleins pouvoirs sur sa possibilité ou non d'atterir sur le sol américain. Ainsi, Cobb joue toute sa vie sur ce coup, car s'il loupe l'inception, il n'a plus le choix .Comme il est dans l'avion le menant à Los Angeles, il ira directement en prison. C'est donc Saito qui lui demande de pratiquer l'inception. Et il exige d'être présent lors de celle-ci. Au niveau -1, il est touché par une balle mais ne meurt pas. Il mourra des suites de ses blessures dans le niveau -3, à l'hôpital. En mourant, comme il est encore sous sédatif dans la réalité, il est envoyé dans les limbes où il va y rester longtemps. C'est bien plus tard que Cobb va mourir dans la camionnette et le rejoindre, juste à temps pour lui parler. Et "bien plus tard" dans le niveau -1 signifie "50 ans plus tard" dans les limbes. Saito est maintenant très vieux. Cobb lui rappelle qu'il a une promesse à tenir dans la réalité. Saito tue Cobb et se suicide, remontant ainsi directement à la réalité avec Cobb et les autres. Ken Watanabe est génial comme d'habitude. Il est juste dommage que l'accent japonais de la VF soit parfois incompréhensible.






     Pour conclure, j'ai beaucoup entendu parler de la fin litigieuse, comprise différemment par certaines personnes. En effet, pour nous mettre le doute, à la fin du film, Cobb fait tourner la toupie mais n'attend pas de voir le résultat. Elle commence légèrement à vaciller mais le réalisateur ne nous laisse pas le temps de savoir si elle va tomber ou non : le générique arrive. Si la toupie tombe, Cobb est bien dans la réalité. Si elle tourne indéfiniment, il est donc dans un rêve. Ceci provoque des théories pas croyables parmi les spectateurs qui pensent alors que pendant tout le film, Cobb est dans un rêve, dans lequel il est le roi de l'extraction, et que c'est Mall qui aurait en fait pratiqué une inception sur Cobb. Ca pourrait être logique, pourquoi pas. Certains avancent comme argument le fait que les enfants aient toujours les mêmes vêtements, mais cependant, il me semble que ces vêtements ne sont pas exactement les mêmes (à revoir pour être sûr). Mais personnellement, je ne vais pas divaguer sur ces théories. Pour moi, il est clair que Cobb est retourné dans la réalité avec ses enfants (dont il voit le visage alors qu'il n'y arrivait pas pendant ses rêves), et qu'on a là un happy end. La toupie commence à vaciller, ce qui laisse fortement présager qu'elle va tomber. A mon avis, c'est surtout une technique habile de la part de Nolan pour faire parler du film encore longtemps. Et c'est réussi. Pour voir toutes les théories des fans, vous pouvez aller faire un tour sur un blog consacré au film et à toutes les théories en cliquant ici.


     Je serais vraiment ravi de discuter de tout ceci dans les commentaires.



       Voir aussi : Les meilleurs films de 2000 à 2010, Inception en temps réel (vidéo), Inception (statistiques), Le prestige (fin du film).


 

Partager cet article

Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

Hugo 25/03/2014

un truc que je comprend pas , c'est si facile de sortir des limbes ? se tirer une balle ?

So 11/04/2014

Wow ! Merci beaucoup ! La fin me parait déjà plus claire ! Ca a dû te prendre un bout de temps de faire cette analyse, en passant, très bien construite ! Bonne continuation à toi !

steph 03/08/2014

Bonjour
Petit rectificatif : ce n'est pas Fisher mais Yusuf qui est le reveur du premier reve (le van) : preuve en est au début de ce reve, où il pleut des cordes, tout le monde lui fait la blague de savoir s'il avait pensé à aller au toilettes avant de s'endormir dans l'avion...

azerty 14/08/2014

Très bon article grace à beaucoup de travail ! Une analyse parfaite à mon gout, malgré les quelques fautes d'orthographes et de grammaire ;-)

LucasCine 06/11/2014

Super chouette comme film ! Ce mélange de thriller et de science-fiction est une réussite totale. Je l’ai vue à deux reprises et selon moi, les fans du genre devraient vraiment le visionner.

Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -